Une start-up alliée de la CIA, bide total pour Eurofins, facture individuelle de chauffage… L’actu biz du week-end du 12 & 13 décembre

#Biz24 : Toute l’actualité marquante du business de ces dernières 24h

Palantir, l’allié de la CIA

Dans la Silicon Valley, la diversité des start-ups mérite d’être soulignée. Toutefois, certaines d’entre elles sont plus surprenantes que d’autres. C’est le cas de Palantir. Décrite par l’Atlantico, la jeune pousse n’a rien de classique. Non seulement elle aide la CIA à pister des terroristes, mais elle s’investit aussi dans la lutte contre les pirates. A son palmarès, elle serait par exemple responsable du sauvetage de Paypal touché par une attaque de hackers russes. On raconte même qu’elle aurait permis de trouver Ben Laden… On comprend pourquoi elle a séduit les agences du gouvernement américain.

Décollage de drones dans un vent favorable

On vous l’avait annoncé il y a quelques temps, le fabricant de drones Parrot avait entamé une campagne de levée de fonds qui vient tout juste de se terminer. D’après Be Geek, les nouvelles sont particulièrement bonnes puisque l’industriel a récolté 300 millions d’euros, ce qui va lui permettre d’asseoir sa position sur les marchés des drones. Il faut dire que ce genre d’appareils a le vent en poupe ces derniers temps. Un climat favorable donc pour Parrot…

Eurofins souhaitait grossir mais a fait un bide

Si l’on en croit Zonebourse, Eurofins avait indiqué le 9 décembre vouloir lever un million d’actions ordinaires supplémentaires conduisant à une augmentation de 6,5% du nombre de titres en circulation. Aucune augmentation du capital n’avait été envisagée depuis 15 ans. Mais l’annonce n’a pas suscité l’effet escompté. Quelques heures après, les marchés de capitaux sont devenus moins stables, ce qui a conduit Eurofins a annulé l’opération.

Chauffage collectif : des factures individuelles pour 2017

D’après Le Figaro, la loi sur la transition énergétique du 17 août 2015 pourrait faire du bien au budget des foyers. Elle prévoit en effet une individualisation des factures dans les bâtiments équipés d’un chauffage collectif d’ici 2017 sous peine de devoir s’acquitter d’une amende de 1500 euros par an et par foyer pour les propriétaires. Côté locataire, le Syndicat de la mesure a estimé à 150 euros l’économie ainsi réalisée chaque année. Energétiquement, cela représenterait en moyenne une baisse de 19,82%.

But ou pas but, le rôle décisif de la technologie GLT

Trancher sur la validité ou non d’un but pourrait prochainement constituer la mission d’un arbitre virtuel objectif. Yahoo nous révèle en effet que l’UEFA devrait statuer en janvier sur l’utilisation éventuelle de la technologie sur la ligne de but (GLT). Celle-ci pourrait être appliquée dans environ 80 stades et concerner l’Euro. Michel Platini, fervent opposant à cette introduction, n’a que peu de chance de l’éviter puisque le Comité exécutif de l’instance est a priori plutôt favorable à l’usage de cette technologie.

Livre numérique et libraire : un duo vraiment incompatible ?

La start-up Sequencity vient de prouver que le livre numérique et les libraires peuvent se compléter pour améliorer l’expérience client. D’après Usine Digitale, la jeune pousse qui commercialise des BD et mangas, dont près de 80% sont disponibles par voie dématérialisée, a décidé de s’appuyer sur un réseau d’une quinzaine de libraires qui peuvent donner leurs avis et leurs conseils aux acheteurs potentiels. Une collaboration numérique / physique intéressante puisque le libraire se voit remis une commission pour chaque vente conclue.

Vous faites le buzz !

mm
Up Next

Related Posts

Discussion about this post