SAP : Le géant technologique allemand prévoit un programme de rachat d’actions pluriannuel

 

SAP, la plus grande entreprise technologique européenne en termes de capitalisation boursière, prévoit un programme de rachats d’actions sur plusieurs années, après d’importantes acquisitions effectuées en 2018. L’annonce a été faite ce mercredi par Bill McDermott, CEO du groupe.

Deux ans après la dernière opération

L’allemand SAP, numéro un européen des logiciels professionnels, envisage un programme de rachats d’actions sur plusieurs années, d’après Bill McDermott, CEO de l’éditeur. « Nous allons également adopter une approche disciplinée en matière d’allocation de capital, notamment en évaluant un programme de rachat d’actions pluriannuel », a-t-il annoncé ce mercredi aux actionnaires de l’entreprise technologique à Mannheim.

Le dernier programme de rachat d’actions de SAP a été opéré en 2017 à hauteur de 500 millions d’euros.

SAP dans une dynamique d’acquisitions

Cette annonce du CEO Bill McDermott intervient après une série d’acquisitions réalisée en 2018 et cette année. En effet, en janvier 2019, SAP a racheté, pour 8 milliards de dollars (7 milliards d’euros), Qualtrics International, groupe américain spécialisé dans l’étude du comportement des consommateurs en ligne. C’était juste avant que l’entreprise allemande rentre en bourse. En 2018, elle avait acquis Callidus Software, un spécialiste américain de logiciels de gestion pour un montant de 2,4 milliards de dollars (2,14 milliards d’euros).

En janvier 2019, SAP a annoncé une importante restructuration avec le départ de 4.400 salariés, dans le cadre d’une transformation du groupe en plateforme numérique dédiée aux entreprises. Pour se faire, SAP avait reçu l’appui financier du fonds activiste américain Elliott, à hauteur de 1,2 milliard d’euros.

SAP veut migrer progressivement vers le cloud

Rappelons que le numéro un européen des logiciels professionnels vient de tenir sa 30ème conférence SAPPHIRE sous le signe de l’économie de l’expérience, avec comme invité surprise Tim Cook, le CEO d’Apple. Au cours de ce rendez-vous, le co-fondateur de SAP, Hasso Plattner, a présenté les nouveautés technologiques et indiqué que son groupe allait migrer progressivement vers le cloud. Pour cela, l’éditeur entend débloquer 20 milliards de dollars en 2023, ce qui devrait alors représenter la moitié de son revenu global. En 2018, le cloud a représenté 5 milliards de dollars sur un chiffre d’affaires global de 24,7 milliards de dollars, soit environ 20 %.

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts