Lazard : Matthieu Pigasse, nouveau responsable mondial et directeur général adjoint du conseil financier

 

Matthieu Pigasse a été nommé, ce vendredi 17 mai, responsable mondial et directeur général adjoint du conseil financier de la banque d’affaires et d’investissement Lazard. Il est remplacé à son poste-responsable mondial des fusions & acquisitions-par Mark McMaster.

L’ascension continue pour le banquier français

La banque d’affaires Lazard indique dans un communiqué publié ce vendredi que Matthieu Pigasse, actuellement responsable mondial des fusions & acquisitions et du conseil souverain et PDG de Lazard France, a été nommé responsable mondial de la banque d’investissement et directeur général adjoint du conseil financier, avec effet immédiat. Elle ajoute qu’il travaillera conjointement avec Kenneth M. Jacobs, président du conseil d’administration de Lazard, et Peter R. Orszag, nouveau directeur général du conseil financier, « afin de guider les activités de conseil de la société à l’échelle mondiale ». En outre, Lazard précise que Mark McMaster devient responsable mondial des fusions & acquisitions, un poste qu’occupait Matthieu Pigasse. Mais le français conserve ses responsabilités de PDG de Lazard France et de responsable mondial du conseil souverain. Mark McMaster restera également responsable mondial du secteur Industriel, et dirigera les activités Energie et Infrastructures de Lazard.

Le magnat de la culture en France

Le banquier Matthieu Pigasse est aussi connu pour être un magnat des médias et de la culture en France. En 2009, il rachète les Inrockuptibles et fonde la holding Les nouvelles éditions indépendantes (LNEI) qui rassemble ses participations personnelles dans les médias et la culture, dont les Inrocks, Radio Nova, le festival Rock en Seine, L’Obs, Le Monde et Mediawan (production audiovisuelle). Il prend ensuite des participations dans l’enseigne britannique de magasins de disques Rough Trade, le média en ligne Cheek Magazine ou encore Le Monde. En 2018, il cèdera les parts du quotidien au magnat tchèque de l’énergie et des médias Daniel Kretinsky, avec qui il avait conclu une « alliance stratégique » à travers leurs groupes respectifs LNEI et CMI.

Pigasse en politique ou l’histoire d’amour contrarié avec Macron

Le banquier de 50 ans est aussi connu dans la sphère politique pour être un fidèle de Dominique Strauss-Kahn et l’ennemi juré d’Emmanuel Macron, avec qui il partage pourtant de nombreux points : des anciens littéraires, des conseillers, des banquiers, des anciens pensionnaires de Sciences Po et de l’ENA et des amours avec le Parti Socialiste.

Les deux hommes se sont affrontés dans certains dossiers dont celui de Nestlé (conseillé par Rothschild-Macron) contre Danone (conseillé par Lazard-Pigasse). Très proche de la gauche, Mathieu Pigasse a voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l’élection présidentielle de 2017 avant de s’abstenir au second. Avant cela, il avait songé à se lancer en politique, mais s’était ravisé. Par la suite, presque toute son équipe a soutenu Emmanuel Macron…

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts