Bien-être : les activités physiques en ligne augmentent-elles l’envie de faire du sport ?

 

De nombreuses personnes, principalement âgées, rechignent à faire du sport pendant leur temps libre. Soit par paresse ou simplement manque d’envie. Selon une étude scientifique, les activités physiques pratiquées en ligne pourraient être pour elles une source de motivation.

Nos mécanismes cérébraux nous détournent du sport

Des programmes en ligne sur des activités physiques telles que le yoga pourraient aider les personnes peu enclines à faire du sport. C’est en tout cas ce qui ressort d’une récente étude sur les bienfaits du sport.

Le sport, nous le savons déjà, est une activité très importante pour la santé de l’être humain. Il permet par exemple de réduire la mortalité, de sécréter des hormones du « bonheur », de prévenir contre certaines maladies, voire de les guérir, et même de ralentir le vieillissement cellulaire. Pourtant, les personnes qui en ont le plus besoin, en l’occurrence les personnes âgées, ne sont pas du genre à se « bouger » un peu en allant à la salle de sport la plus proche. Même à domicile, elles rechignent à pratiquer du sport, obéissant ainsi à nos mécanismes cérébraux qui nous empêchent parfois d’être attirés par une activité sportive quelconque.

599 personnes de 60 à 80 ans, en bonne santé

Des programmes en ligne pourraient augmenter l’attractivité du sport et sa planification chez ces personnes âgées. C’est ce que suggère une récente étude sur les activités physiques depuis une application. L’étude a été publiée dans The Journal of Health and Well-Being.

Les expérimentateurs ont réparti 599 personnes âgées en bonne santé, de 60 à 80 ans, en trois groupes pendant une durée de dix semaines. Un premier groupe d’intervention en ligne que l’on nommera groupe 1 ; un second groupe identique au premier, mais avec un traqueur d’activité que l’on nommera groupe 2 ; et un troisième sans intervention spécifique que l’on nommera groupe 3.

Les personnes apprécient plus le sport après un programme en ligne

Les scientifiques ont ensuite évalué des points précis tels que la motivation, le sentiment d’efficacité, l’intention à faire du sport, la planification des activités sportives, la force de l’habitude à faire du sport et la projection des résultats négatifs. Ils ont constaté des effets directs et significatifs pour les groupes 1 et 2. Ces personnes apprécient plus le sport après un programme en ligne. Toutefois, les expérimentateurs soulignent qu’il n’est pas toujours facile de passer de la théorie à la pratique. Il faudra donc trouver assez de ressources en soi pour franchir le pas. Si c’est fait, il faudra en outre varier les activités physiques et les lieux (alterner entre salle de sport et maison par exemple).

Vous faites le buzz !

Sophie Magne

Author

Sophie Magne

Up Next

Related Posts