La blockchain a-t-elle plus d’avenir que les bitcoins ?

Le monde de la finance a connu une impressionnante innovation, qui a même le potentiel d’une révolution : en 2009 sont apparues tout à la fois Bitcoin, la blockchain, et les crypto-monnaies.

La particularité du bitcoin en tant que monnaie réside dans son absence de contrôle étatique. La monnaie est libre et surtout décentralisée. Elle n’est générée que par ceux qui utilisent des logiciels spéciaux et elle base sur des règles mathématiques et cryptographiques (d’où l’expression « crypto-monnaies »). Et contrairement aux monnaies conventionnelles comme le Dollar ou le Yen, le Bitcoin n’a que des avantages pratiques en termes de facilité d’accès, de rapidité de fonctionnement et de traçabilité dans le suivi des transactions. Mais Bitcoin n’est rien sans la blockchain, qui constitue la véritable innovation cryptographique au cœur de son fonctionnement. Et si Bitcoin n’est pas encore adopté massivement comme nouvelle monnaie par le grand public, la blockchain pourrait quant à elle trouver de nombreux usages dans la vie quotidienne…

Relation entre Blockchain et Bitcoin

La blockchain est la base de données contenant toutes les transactions effectuées par les utilisateurs de Bitcoin. Elle s’assure que les bitcoins ne soient pas dupliquées ou falsifiées. Ainsi, la monnaie Bitcoin est traçable et tout le monde peut voir les mouvements des transactions en consultant la blockchain à partir d’un ordinateur connecté à internet. C’est la traçabilité qu’elle permet et le fait qu’elle rend impossible toute falsification qui en fait un dispositif extrêmement puissant et révolutionnaire. Certains experts pensent que d’ici 20 ans on aura oublié Bitcoin, qui n’est rien de plus qu’une version primitive de la monnaie numérique, pour laisser place à la blockchain, un système potentiellement immense.

Pourquoi penser que Bitcoin tombera en désuétude au profit de la blockchain ?

Une telle réflexion peut se justifier par le fait que ce qui compte n’est pas la monnaie, mais le système qui l’a rendue si particulière. Pour ainsi dire, c’est la blockchain capable de sécuriser cryptographiquement le protocole Bitcoin qui est de fait l’élément essentiel de la forme de monnaie qui en découle. Ceux qui pensent que Bitcoin n’a pas d’avenir ont peut-être raison sur ce point. Mais ils oublient que le système a lui-même d’une unité monétaire pour être sécurisé : la monnaie bitcoin repose sur l’usage de la blockhain, mais la blockchain a tout autant besoin du bitcoin en tant que monnaie pour fonctionner. Le principe est en effet que les « mineurs » (ainsi sont appelés ceux qui « produisent » des bitcoins en les calculant) veillent à la fiabilité des transferts de données via la puissance de calcul mathématique, en espérant gagner plus de bitcoins. Or, sans la monnaie, il n’y aurait probablement pas de mineurs pour sécuriser la chaîne. En quelques sortes, c’est l’appât du gain qui les stimulent. Dans son principe financier, ce sont ceux qui détiennent l’unité monétaire qui assurent la sécurisation des transactions effectuées en bitcoins. Donc, Bitcoin et blockchain sont interdépendants dans le milieu financier. Les séparer revient à déstabiliser le concept même de la sécurisation monétaire.

Blockchain : une révolution touchant d’autres aspects de la vie

Pour les défendeurs de la blockchain, qui voit en elle la véritable révolution apportée par le Bitcoin, ils seront heureux de savoir qu’elle peut tout à fait être utilisée dans un domaine autre que la monnaie. Le système de sécurité peut jouer grandement dans les domaines politiques comme les élections, le vote, ou encore dans l’immobilier, dans la santé, dans les jeux, ou encore pour tout type d’offres ou de services où il faut faire des réservations, etc. Bref, son champ d’exploitation est sans limite. A partir du moment où l’on peut remplacer les tiers de confiance (toutes les institutions de contrôle comme les banques, les autorités étatiques, les différents échelons de contrôle, etc.) par un système informatisé décentralisé, la blockchain ne peut que se développer et finir par s’imposer dans tous les secteurs, à tous les niveaux.

Vous faites le buzz !

mm

Author

Le Buzz du Biz

Toute l'actualité du business, des startups et des entrepreneurs

Up Next

Related Posts

Discussion about this post