De Beers à la pointe de la traçabilité des diamants

Le diamantaire sud-africain dispose désormais d’un outil permettant de suivre les pierres précieuses mises sur le marché, de la mine au bijoutier. Un tournant pour l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur.

Ce n’est pas une de ces pierres scintillantes dont De Beers s’est fait le spécialiste au cours de son siècle d’histoire dans le domaine du diamant. Mais il n’en reste pas moins un bijou précieux à la fois pour le célèbre diamantaire sud-africain et tous les acteurs de ce secteur à forts enjeux.

Tacr, l’outil de traçabilité des diamants conçu par De Beers vient d’être lancé après une première évocation remontant à janvier 2018. À l’époque, le projet était encore dans la phase de recherche et développement. Fort de quatre ans de travail marqué par la participation de plusieurs diamantaires, dont Rosy Blue NV, Diacore, Diarough entre autres, il s’est enfin concrétisé. Et le produit fini est une petite merveille.

Fiabilité maximale

Grâce à Tacr fondée sur la blockchain, technologie à laquelle sont adossées les cryptomonnaies, les acquéreurs peuvent désormais suivre l’ensemble du trajet des diamants vendus par De Beers. Cela inclut les nombreux sites miniers de la filiale d’Anglo American à travers le monde, les sightholders – ces gros acheteurs de diamants bruts sélectionnés pour participer aux cycles de vente –, de même que le « modeste » bijoutier du coin de la rue.

Autrement dit, tous les maillons de la chaîne de valeur de la pierre précieuse. La plateforme réputée inviolable et d’une fiabilité maximale est compartimentée de façon à préserver les données des utilisateurs. Chacun y est en effet maître des informations à divulguer à un tiers.

Fort engouement

C’est une petite révolution dans la filière diamantaire marquée par la convoitise et l’appât du gain. Toute chose qui met à mal la confiance entre les acteurs de même que les affaires. Particulièrement dans certains milieux où il n’est pas rare que les diamants servent d’obscurs intérêts comme les guerres et autres conflits.

Tacr plusieurs fois sacrée par le magazine Forbes parmi les 50 innovations majeures fondées sur la blockchain devrait notamment contribuer à l’assainissement du milieu du diamant en promouvant plus de transparence. De Beers peut d’ores déjà se féliciter de l’engouement suscité par son nouveau joyau. Il est en effet déjà intervenu dans le quart des activités de ses trois premiers cycles de vente de l’année en cours.

Vous faites le buzz !

Rokhya Chidid

Author

Rokhya Chidid

Up Next

Related Posts