Commercialisation du fixer, nouveau couple Orange – Bouygues, durcissement de la peine pour UberPop… L’actu biz du mardi 8 décembre

#Biz24 : Toute l’actualité marquante du business de ces dernières 24h

Une sécurité qui nous colle à la peau

L’université n’est pas seulement le lieu des études. C’est aussi l’occasion rêvée de connaitre ses futurs collaborateurs. Comme nous le rapporte le News Auvergne, trois jeunes passionnés de foot qui se sont connus à l’UFR-Staps de Clermont-Ferrand ont créé leur propre start-up. Ils viennent de lancer la commercialisation du « fixer », un produit transparent et universel permettant de maintenir le protège-tibia et la chaussette en plein effort physique. Innovant, le fixer est aussi recyclable. Décidément, cette entreprise cumule les points forts.

Une start-up se fait un magnifique cadeau d’anniversaire

D’après Nice Matin, la start-up Wildmoka, qui développe une plateforme cloud permettant de distribuer, consommer et valoriser les contenus vidéo, vient d’achever sa première levée de fonds auprès d’Apicap, Entrepreneur Factory et Starquest. Elle vient en effet de récolter pas moins de deux millions d’euros pour se développer à l’international. Quel beau cadeau pour fêter ses deux ans…

Orange et Bouygues, le nouveau futur couple ?

Après la récente fusion entre SFR et Numericable, Le Figaro nous apprend que des rumeurs porteraient maintenant sur un éventuel rapprochement entre les opérateurs Bouygues Telecom et Orange, le second souhaitant racheter le premier. Si un mariage avait bien lieu, Bouygues pourrait toutefois selon Bloomberg garder son activité de construction ainsi qu’une faible part dans les médias et les télécoms. Les deux opérateurs n’ont donné aucune explication. Info ou intox : a priori difficile de trancher pour le moment.

En pleine tempête, CMA CGM lutte

Si l’on en croit Le Monde, le troisième transporteur mondial de marchandises par bateau, CMA CGM, se serait offert ce lundi le Neptune Orient Lines (NOL). L’affaire, d’un montant de 4,7 milliards d’euros, vise à faire grossir l’entreprise familiale marseillaise pour faire face à ses concurrents. Les temps sont en effet particulièrement difficiles pour le secteur. Une opportunité de creuser l’écart avec ses adversaires n’était donc pas à négliger.

La note devient très salée pour UberPop

Déjà condamnée à verser une amende de 100 000 euros en octobre 2014, UberPop, la filiale française d’Uber va regretter amèrement son implantation sur le sol national. Le Point nous révèle en effet que le tribunal correctionnel de Paris vient ce lundi de durcir la peine en effectuant une rallonge de 50 000 euros. Jugé pour « pratique commerciale trompeuse », Uber ne comprend pas la décision, son avocat expliquant qu’aucun texte législatif n’existait à l’époque des faits.

La start-up qui n’a pas besoin de se doper à la vitamine C

Créée en 2007, la start-up easyparapharmacie implantée à Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes a développé une parapharmacie discount sur internet. Le 20 Minutes nous transmet une très bonne nouvelle : la jeune pousse se porte bien. Profitant d’une croissance annuelle de 30%, elle serait même en très bon chemin pour se développer à l’étranger. La version britannique du site étant déjà opérationnelle, elle vise aujourd’hui une extension vers l’Espagne et l’Italie.

 

Vous faites le buzz !

lebuzzdubiz

Author

lebuzzdubiz

Up Next

Related Posts

Discussion about this post