Taxes foncière et d’habitation : Cinq astuces pour réduire vos impôts locaux

La taxe foncière et la taxe d’habitation sont deux importantes factures qu’on doit payer chaque année en octobre et en décembre. Elles pèsent tellement dans notre budget qu’on ne sait plus à quel saint se vouer pour les régler. Si l’on ne peut les éviter, il y a tout de même des méthodes pour les réduire considérablement. Voici quelques astuces simples pour diminuer vos impôts locaux. 

Cinq astuces pour réduire les impôts locaux

La première astuce serait de construire votre logement ou d’engager des travaux d’agrandissement. Vous pourrez ainsi être exonéré de la taxe foncière sur une période de deux ans à partir du 1er janvier de l’année suivant la fin des travaux. Mais vous devez vous assurer d’avoir fait au préalable une déclaration à votre centre des finances publiques dans un délai de 90 jours suivant l’achèvement de vos travaux.

La deuxième astuce est de rendre économe en énergie votre logement. En effet, les collectivités territoriales et leur groupement accordent des exonérations totales ou partielles sur la taxe foncière si l’habitation est économe en énergie. Si tel est le cas, vous bénéficierez de 5 années d’exonération complète. Pour que cela se fasse, vous devriez adresser une déclaration au centre des finances publiques avant le 1er janvier de la première année où la mesure est applicable.

La troisième méthode concerne ceux qui s’apprêtent à déménager. Ceux-là doivent s’organiser selon le taux d’imposition auquel ils seront soumis dès le 1er janvier. Le calcul est simple : si la taxe d’habitation est importante dans la commune où vous voulez déménager, attendez le 2 janvier pour le faire. Si c’est le contraire, dépêchez-vous de vous y installer avant le 1er janvier.

La quatrième mesure concerne les personnes qui ont des garages ou des indépendances. Arrangez-vous pour que votre dépendance ou garage soit situé (e) à plus d’un kilomètre de votre maison. Ainsi vous échapperez à la taxe d’habitation.

Cinquième astuce, débarrassez-vous de votre téléviseur au 31 décembre et acheter vous en un autre le 2 janvier, pas le 1er. Cette disposition est à prendre si vous êtes soumis à la taxe d’habitation et que votre maison est équipée d’un téléviseur ou d’un dispositif assimilé.

Les situations où vous pouviez être exonéré de taxes foncière et d’habitation

Hormis ces dispositions, il existe aussi des situations ou des statuts qui peuvent vous permettre de faire quelques économies. Par exemple vous ne payez pas la taxe foncière et la taxe d’habitation si vous êtes titulaire de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), si vous avez un revenu fiscal de référence 2016 inférieur à 25.180 euros pour la première part fiscale, si vous êtes en situation de très grande pauvreté, entre autres. Ci-dessous d’autres situations qui vous exonèrent des taxes foncière et d’habitation :

-Si vous avait été obligé de vous reloger à la suite de la démolition de votre maison et que votre taxe d’habitation est plus élevée dans le nouveau logement que dans l’ancien:

-Si vous êtes dans un état d’invalidité ou d’infirmité qui vous empêche de travailler;

-Si vous avez plus de 60 ou moins de 60 ans et que vous êtes veuf/veuve, à condition que votre revenu ne dépasse pas 10.708 euros pour la première part fiscale en 2017.

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts