Exploit de SpaceX, résistance de Lyft contre Uber, partenariat Google-Ford… L’actu biz du mardi 22 décembre

#Biz24 : Toute l’actualité marquante du business de ces dernières 24h

Pari réussi pour SpaceX

Il s’agit probablement de l’information la plus importante du jour : hier soir, la société SpaceX a fait décoller une fusée Falcon 9 à 20h30 afin de mettre en orbite des satellites. Une dizaine de minutes plus tard, le premier étage de la fusée revenait se poser sur Terre, en douceur et sans faire de dégâts. D’après Le Monde, il s’agit d’un exploit qui marque une grande première dans le domaine spatial. Si SpaceX parvenait à le généraliser, des millions d’économie pourraient être réalisés puisque le premier étage serait réutilisable. Bon point également du côté de la pollution spatiale, ces morceaux de fusées ne se retrouvant plus parmi les débris polluant l’espace.

La résistance monte d’un cran face à Uber

Si Uber est particulièrement célèbre dans la Silicon Valley, on ne peut désormais plus nier l’existence de ses concurrents. A San Francisco, lieu d’implantation de la start-up, une autre jeune pousse cherche à lui faire de l’ombre : Lyft. Ce service de taxis assurés par des particuliers tenterait, selon Usine Digitale, de lever un milliard de dollars. C’est en tout cas ce que révèle un document déposé auprès des autorités du Delaware. Deux stratégies bien différentes séparent les deux start-ups. La jeune pousse symbolisée par une moustache rose ne devrait pas gêner Uber à l’échelle mondiale. Elle a affirmé vouloir se restreindre aux Etats-Unis.

Click&Boat poursuit son voyage vers l’Europe

Plateforme web dédiée à la location de bateau de plaisance entre particuliers, Click&Boat a été lancée en 2013 et connait depuis un succès fulgurant. Elle aurait à ce jour rassemblé une communauté de 30 000 membres pour un volume d’affaires de 2 millions d’euros. Après avoir récolté 200 000 euros en avril 2014, Itespresso nous révèle aujourd’hui qu’elle vient de boucler une levée de fonds de 500 000 euros auprès de ses investisseurs historiques, ce qui devrait l’aider à s’implanter en Europe d’ici 2017. Elle souhaite toutefois avant réaliser un nouveau tour de table l’année prochaine et compte cette fois sur le soutien de ses nouveaux investisseurs.

Transformer les smartphones en polaroïdes

Les jeunes pousses ne manquent pas d’idées pour innover. Frenchmorning nous parle cette fois de Prynt, une start-up fondée par David Zhang et Clément Perrot. En ce mois de décembre, les deux jeunes commercialisent actuellement leurs 15 000 premiers boîtiers Pryntcase. Il s’agit en fait d’une coque dans laquelle se glisse un smartphone, le transformant ainsi en polaroïde. Après un selfie par exemple, la mini photo s’imprime depuis le Pryntcase. Prynt travaille également sur une application qui, après avoir scanné les photos papier via le téléphone, permet de rejouer une vidéo prise au moment des clichés. Une idée particulièrement originale qui risque fort d’en séduire plus d’un.

Cette start-up qui simplifie la relation entre les élus et les citoyens

Il y a à peine un an, deux ingénieurs de Quimper ont lancé leur start-up baptisée ID City. Antoine Jestin et Kevin Le Roy ont en effet constaté que « quand on a une idée à soumettre à une mairie, on peut toujours téléphone ou envoyer un mail, mais sans certitude sur ce qu’il deviendra ». Selon Entreprises.ouest-France, ID City a déjà permis à la commune de Lanester dans le Morbihan de lancer une consultation sur l’avenir de l’espace Mandela. 68 idées ont été obtenues. La plateforme présente également l’avantage de permettre le suivi des projets. Les villes souhaitant devenir clientes d’ID City souscrivent un contrat de location. Le prix est fonction de la taille des communes.

Google – Ford : un partenariat fructueux pour une voiture connectée ?

Se basant sur des informations de Yahoo, le 20 Minutes nous apprend que les géants américains Google et Ford pourraient annoncer en janvier à l’occasion du CES à Las Vegas leur partenariat pour concevoir des voitures autonomes. Même si Yahoo cite trois sources proches des négociations, les deux intéressés n’ont pas souhaité confirmer la rumeur. Toutefois, on imagine très bien un duo unissant le fabricant de la première voiture, la Ford T, et l’un des groupes américains les plus actifs dans l’innovation. Rappelons également que Google a un peu d’avance et avait proposé il n’y a pas si longtemps une Google Car. Il s’est d’ores et déjà engagé à endosser la responsabilité en cas d’accident, preuve de sa foi en ce projet particulièrement d’actualité.

Vous faites le buzz !

mm
Up Next

Related Posts

Discussion about this post