Mode : Gucci à nouveau sous le feu des critiques pour un turban sikh à 700 euros

 

Déjà accusé de racisme en 2018 pour un pull évoquant un « blackface », Gucci est à nouveau sous le feu des critiques. Cette fois, la marque de vêtements italienne a mis en vente, sur le site des magasins Nordstrom, un turban sikh d’une valeur de 790 dollars, soit 700 euros. Le couvre-chef serait un symbole religieux très fort pour une communauté indienne.

Gucci essuie en ce moment de vives critiques après la mise en vente d’un sikh, la semaine dernière, sur le site des magasins Nordstrom. Le couvre-chef, baptisé « Indy Full Turban », coûte 790 dollars, soit 700 euros.

Après avoir repéré l’article sur le site en question, des membres de la communauté sikhe (qui compte plus de 20 millions de personnes à travers le monde) ont vivement réagi sur les réseaux sociaux. Ils ont dénoncé un manque de respect à leurs égards de la part de Gucci. Ils ont par ailleurs rappelé que cet « accessoire », appelé « dastar » par les adeptes du sikhisme, est un symbole religieux très fort. Il est donc déplacé d’en faire un objet commercial, qui plus est, à un prix aussi élevé (700 euros) alors qu’il ne coûte qu’une vingtaine d’euros.

« C’est insultant de simplifier notre religion à un accessoire de mode »

« Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi Gucci a pensé que vendre un turban à 790 dollars était une bonne idée ? Ce n’est pas un simple ‘accessoire de mode’. Ça ne va pas », fait remarquer un internaute.

« Gucci doit comprendre ce qu’un turban signifie pour nous… en quoi c’est important. Peut-être alors qu’ils décideront de le retirer… peut-être… »

« L’une des raisons pour lesquelles les Sikhs portent des turbans est de promouvoir l’égalité. C’est insultant, premièrement de simplifier notre religion à un accessoire de mode, et deuxièmement, de le vendre plusieurs centaines de dollars. Ce n’est pas culturel, mais plutôt de l’appropriation religieuse. », s’indignent deux autres membres du sikhisme.

Nordstorm s’excuse, Gucci reste silencieux

Si Gucci n’a pas encore réagi, Nordstorm a pour sa part décidé de retirer l’article de son site. Sur la publication du foulard « Indy Full Turban », il est d’ailleurs marqué « sold-out » (épuisé). La chaîne de magasin a en outre présenté ses excuses à toute la communauté sikhe : « Nous avons décidé de ne plus proposer ce produit et de le faire retirer du site. Nous n’avons jamais eu l’intention de manquer de respect à ce symbole religieux et culturel. Nous nous excusons sincèrement auprès de toutes les personnes qui ont été blessées par cette situation ».

Gucci, un habitué des scandales

Ce n’est pas la première fois que Gucci se met à dos la communauté sikhe. En février 2019, elle s’était déjà attiré les foudres des adeptes de cette religion en présentant un turban lors de la Fashion Week de Milan. Malgré la polémique, la marque italienne était restée de marbre.

En fin 2018 également Gucci avait été accusé de racisme, après avoir imité le « blackface » avec un pull noir. Ce dernier présentait une bouche rouge surdimensionnée sur le col, un signe distinctif des caricatures racistes de l’époque coloniale.

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts