Conquête spatiale : Le Japon se signale avec un Rover de Toyota pour la Lune

Le Japon ne voulait pas rester en marge du nouveau regain pour la conquête spatiale, observé ces derniers mois. Ainsi annonce-t-il, par l’intermédiaire de son constructeur phare Toyota, la conception d’un rover pressurisé à pile à hydrogène. Cet engin devrait être opérationnel pour une mission sur la lune dès 2029.  

Les Rovers, l’avenir de l’exploration lunaire

Ces temps-ci l’on note avec joie un nouveau regain des grandes puissances pour la conquête spatiale. Les Américains viennent de signer un succès retentissant avec la capsule Crew Dragon de la société SpaceX épaulée par la NASA. Les Russes et les Européens (Mars Express notamment) ne se laissent pas reléguer au second plan avec quelques missions fructueuses. Et le pis dans tout ça c’est que même le voisin Chinois a lancé sa mission Chang’e-4. Il fallait absolument que le Japon réagisse. C’est pourquoi Toyota s’est associé à l’agence spatiale japonaise pour se pencher sur la conception d’un rover pressurisé à pile combustible. Il pourrait être envoyé sur la lune dès 2029, ont assuré le constructeur et l’agence spatiale japonais. La Japan Aerospace Exploration Agency (Jaxa) prédit même que « Les rovers habités avec cabines pressurisées sont un élément qui jouera un rôle important dans l’exploration et l’utilisation à part entière de la surface lunaire ».

Une autonomie de 10.000 kilomètres sur la surface de la Lune

Pour l’instant, le rover n’existe que sur le papier. Tout au plus les animations de synthèse permettent de voir à quoi il ressemblera. Toutefois l’on sait déjà qu’il mesurera 6 mètres de long pour 5,2 mètres de large et 3,8 mètres de haut. Pour un espace d’un volume de 13 m3, il devrait transporter deux astronautes et jusqu’à quatre, en cas d’urgence. L’autonomie de cet engin est de 10.000 kilomètres, a annoncé l’agence spatiale japonaise. De la taille d’un minibus, cet engin n’est évidemment pas censé transporter les astronautes sur la Lune. Il leur servira simplement à se déplacer sur la surface du satellite naturel de la Terre.

Une femme bientôt sur la Lune

L’annonce de la fabrication d’un rover japonais intervient au moment où la NASA relance l’exploration de la Lune. L’agence spatiale américaine développe actuellement une fusée nommée Space Launch System (SLS) et une nouvelle capsule baptisée Orion. La prochaine mission sur la Lune sera réalisée par une femme, a déjà décidé la NASA.

 

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts