Prix Goncourt 2020 : Hervé Le Tellier primé pour « L’Anomalie »

 

Hervé Le Tellier a remporté ce lundi le prix Goncourt 2020 avec L’Anomalie paru aux Editions Gallimard. Il a obtenu huit voix contre deux pour Maël Renouard à l’issue de délibérations faites à distance à cause du Covid-19.

Le prix Goncourt 2020 a été décerné, lundi 30 novembre à 12h30, à Hervé Le Tellier pour L’Anomalie (éd. Gallimard), un roman d’anticipation aux mille facettes et qui donne à réfléchir sur le monde. Le lauréat a reçu huit voix sur dix et deux voix pour Maël Renouard, en lice pour L’historiographe du royaume. Il succède ainsi à Jean-Paul Dubois et son roman Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon (éd. de l’Olivier).

Le choix fait depuis juillet dernier

La victoire d’Hervé Le Tellier a été annoncée par le président du Goncourt Didier Decoin, au cours d’une visioconférence sur Zoom. Aux côtés de son éditeur Antoine Gallimard, l’écrivain a été invité à répondre aux questions des académiciens. « Vous vous y attendiez ? », questionne Didier Decoin. « Non pas du tout », a répondu Le Tellier. « On ne s’attend jamais à un prix comme le Goncourt. On n’écrit pas pour avoir un prix et on ne peut pas s’imaginer l’avoir », ajoute-t-il tout sourire, expliquant avoir « bien dormi cette nuit » malgré l’attente « très mal » vécue des nuits précédentes.

Plusieurs membres de l’Académie Goncourt se sont ensuite succédé sur les écrans pour féliciter et interroger le lauréat, comme Pierre Assouline. Celui-ci confiera peu après à franceinfo que leur « choix s’est porté assez vite vers L’Anomalie parce que dès le mois de juillet – bien avant qu’il y ait des articles et même des rumeurs – ce livre [les] avait tous emballés ». Ainsi, pendant l’été, les jurés ont passé leur temps au téléphone à parler ce livre plus que les autres. Selon Tahar Ben Jelloun, membre du jury Goncourt, ce roman « va faire du bien et enchanter beaucoup de monde dans une époque qui n’est pas réjouissante ».

Un livre décalé et des romans dans un roman

Dans L’Anomalie, Hervé Le Tellier, 63 ans, met en scène ses personnages dans une quatrième dimension, en 2021, à bord d’un vol Paris-New York secoué par des turbulences consécutives à un violent orage. Il se trouve que cet avion a déjà atterri à trois mois d’intervalle avec les mêmes passagers et les mêmes pilotes. Seraient-ce des doubles ou des revenants ?

Dans son récit, Hervé Le Tellier s’amuse avec les univers et les genres littéraires, naviguant du roman psychologique à la science-fiction, en passant par le roman d’espionnage. « L’idée c’est que puisque Trump est là, puisque Trump est la cause de la destruction du monde, la vision du livre c’est de proposer une autre version du monde, où Biden est président, a-t-il dit. C’est une option possible de lecture. (…) Les livres offrent des options il n’y a pas de dénouement en littérature, il y a des noeuds, et moi je l’ai noué comme ça », explique l’écrivain.

Avec la pandémie de Covid-19, l’attribution du prix Goncourt 2020 a été reportée du 10 à ce lundi 30 novembre pour concorder avec la réouverture des librairies, autorisées à accueillir des clients depuis samedi. Les lecteurs peuvent maintenant courir les librairies pour acheter le roman d’Hervé Le Tellier en boutique ou se touner vers le click and collect.

Vous faites le buzz !

Paul Bangoura

Author

Paul Bangoura

Up Next

Related Posts