Quel serait le coût du confinement pour l’économie française ?

L’économie en France a été fortement impactée depuis l’apparition du Coronavirus. Il est estimé que les 8 semaines du premier confinement ont fait perdre à l’activité économique 120 milliards d’euros.

Certes, le confinement et les mesures strictes qui ont été mis en place depuis début novembre ont pu freiner la propagation du virus et apporter un résultat. Cependant, ce confinement a eu des conséquences lourdes sur l’économie de La France depuis le début de la pandémie. L’Observatoire français des conjonctures économiques ( OFCE) a déclaré la perte de 120 milliards d’euros pendant le premier confinement. “Pendant la période de confinement, le produit intérieur brut (PIB) est réduit de 32%”, a précisé l’OFCE.

L’Institut national de la statistique et des études économiques collecte a estimé avoir perdu 3 points de PIB annuel. L’évolution du PIB est donc clairement négative. “Cette prévision de contraction annuelle du PIB est semblable à celle que nous avions établie début juillet dernier, souligne l’Insee. Entre-temps néanmoins, la chronique mensuelle a été plus heurtée que ce qui était escompté. D’un côté, le premier déconfinement a entraîné un rebond économique plus vigoureux qu’attendu. De l’autre et en sens inverse, la résurgence de l’épidémie grève l’activité économique au quatrième trimestre”, a souligné l’Insee.

En dépit de cette crise économique, le second confinement est estimé être moins violent que le premier. L’enquête de conjoncture réalisée par la Banque de France, publiée lundi 9 novembre, a montré que l’activité économique a reculé de 12 % , tandis qu’elle était de 31 % en mois d’avril. Le secteur du bâtiment et de construction n’a presque pas connu de chute en mois de novembre contrairement au mois d’avril (tombé de 51 %).

Vous faites le buzz !

Sarah Kadoh

Author

Sarah Kadoh

Up Next

Related Posts