Que fait Clubhouse des données personnelles de ses utilisateurs ?

Le dernier né des réseaux sociaux est en proie à des craintes sur le sort réservé aux données personnelles de ses membres. La Commission nationale de l’informatique et des libertés de France (CNIL) vient de diligenter une enquête à cet effet.

L’autorité française garante des règles à données personnelles des internautes est aux trousses de Clubhouse. Elle a en effet annoncé mercredi 17 mars 2021, qu’une enquête était en cours afin de déterminer si le réseau social actuellement tendance un peu partout dans le monde protège suffisamment la vie privée de ses membres. La société éditrice de la plateforme a même déjà été interrogée pour la circonstance, tel que l’indique la CNIL dans son communiqué.

Une pétition et des craintes

À l’origine de cette initiative de la CNIL, une pétition en ligne de l’organisation SumOfUs. Le document signé par plus de 15 000 internautes, accuse Clubhouse d’opacité à propos de ses règles de confidentialité. En cause, la possibilité offerte au réseau social d’accéder à l’ensemble du carnet de contacts de ses membres sans que ces derniers n’en sachent quoi que ce soit. Un flou sur lequel la parlementaire française, Paula Forteza, a également demandé des éclaircissements. Au niveau européen, c’est une association de consommateurs allemande qui s’est saisie de la situation, en demandant des comptes au réseau social.

La gestion des données personnelles par Clubhouse inquiète d’autant plus qu’un pirate a récemment démontré qu’il était possible d’accéder à des échanges entre utilisateurs même quand ils ne sont plus censés pouvoir être écoutés, comme indiqué par la plateforme. Cela rappelle bien des scandales éclatés ces dernières années concernant l’utilisation peu scrupuleuse des données privées par nombre de réseaux sociaux.

Clubhouse essaie de montrer patte blanche

Face à cette pression croissante, le réseau social audio tente de montrer patte blanche. Son fondateur Paul Davinson a ainsi fait savoir le 14 mars dernier que l’accès aux carnets d’adresses des utilisateurs n’était dorénavant plus possible.

Créé en mars 2020 dans le sillage du premier confinement, Clubhouse a été très favorablement accueilli dans le monde. Après les États-Unis où des personnalités telles que Bill Gates, Elon Musk ou encore Mark Zuckerberg y sont apparues, l’Europe suit la vague. La plateforme pour l’heure uniquement disponible sur iPhone, séduit pour son pari sur la voix dans un contexte de restrictions sanitaires. Par ailleurs, il faut être parrainé pour y avoir accès.

Vous faites le buzz !

Rokhya Chidid

Author

Rokhya Chidid

Up Next

Related Posts