Huawei mise sur des applications tierces pour doper les ventes de ses montres connectées

Les montres intelligentes de l’entreprise chinoise pourront très prochainement accueillir des applications développées par d’autres firmes. Une stratégie destinée à rendre plus flexible l’usage de ces montres et à en booster les ventes sur un marché de plus en plus concurrentiel.

Huawei semble avoir trouvé un moyen de rendre plus attractives ces smartwatchs aux yeux des utilisateurs. Ces derniers pourront en effet désormais installer sur leur montre, des applications créées par des développeurs autres que le constructeur chinois. Huawei qui vient d’annoncer la nouvelle, a choisi l’application Fitify comme invité d’honneur. Alliée des sportifs, cette app est très célèbre dans le monde en raison des nombreux exercices qu’elle propose aux utilisateurs désireux de maintenir leur forme physique.

Stratégie commerciale

Seul le modèle GT 2 Pro pourra accueillir dans un premier temps, Fitify. Ce choix n’est pas anodin eut égard à la multitude d’atouts dont dispose la dernière-née des montres connectées de Huawei, entre les modes d’entrainement et le coût relativement abordable. Mais cela devrait très prochainement s’étendre à plusieurs autres smartwatchs Hawei. Car LiteOS, le système d’exploitation maison de la marque chinoise propose une gamme d’applications plutôt limitée aux utilisateurs. De ce point de vue, l’élargissement annoncé du catalogue apparait comme une bonne nouvelle pour les utilisateurs.

Mais il existe également en toile de fond de cette décision de Huawei, une stratégie purement commerciale. En effet, Huawei est largement distancée par Apple sur le marché des smartwatchs. Une domination qui s’est accentuée ces derniers mois malgré l’embellie générale notée chez les constructeurs en cette période de crise sanitaire. La marque à la pomme séduit de nombreux adeptes avec ses Apple Watch. D’où l’enjeu pour Huawei de développer des astuces pour attirer davantage de clients. D’autant plus que la guerre commerciale en cours entre la Chine et les États-Unis paralyse grandement ses ventes de smartphones.

Un secteur en plein boom

Par ailleurs, le secteur des montres intelligentes apparait comme un nouveau terrain d’influence entre les différents constructeurs électroniques ces dernières années. En six ans, Apple a su s’imposer en leader dans le domaine, contribuant notamment à la disparition de son compatriote Pebble, dont les premières montres connectées remontent pourtant à 2009.

Fort de leur élaboration de plus en plus poussée, ces montres sont passées au fil des années, de simples accessoires de mode à de véritables outils de santé. Au point de susciter également l’intérêt de Facebook qui pourrait prochainement en commercialiser.

Vous faites le buzz !

Rokhya Chidid

Author

Rokhya Chidid

Up Next

Related Posts