Faites connaissance avec AI RSC, le superordinateur de Meta

La maison-mère de Facebook a dévoilé lundi, une de ses prochaines prouesses : une machine aussi puissante qu’elle sera à terme susceptible de traiter plusieurs millions de données simultanément. Explications.  

De quoi s’agit-il ?

Le groupe Meta, propriétaire de Facebook, WhatsApp, Instagram et autres, a annoncé l’achèvement dans les six prochains mois de ses travaux de mise en place d’un ordinateur ultra puissant. Dénommée AI Research SuperCluster ou encore AI RSC, la machine apparaît comme un des plus précieux outils de l’intelligence artificielle de la firme californienne, grâce notamment à sa capacité de traitement. Elle sera en effet en mesure de gérer jusqu’à 36 000 ans de vidéo en haute définition, selon les caractéristiques dévoilées par Meta, lundi 24 janvier. Ce qui en ferait l’un des ordinateurs les plus puissants au monde jamais construit.

Quels sont les architectes du projet ?

Le projet tel que présenté par Meta est l’aboutissement de deux ans de travaux débutés en 2020. Son avancement, dans un contexte de crise sanitaire mondial, a nécessité l’implication de plusieurs centaines d’ingénieurs de l’entreprise californienne, y compris dans le cadre d’un travail à distance. Le spécialiste américain des puces électroniques Nvidia, y a mis sa pierre, au même titre que ses homologues Penguin Computing et Pure Storage, pour un coût de construction non-dévoilé par la société de Mark Zuckerberg. Aucun détail n’a non plus émergé quant à l’emplacement de cette gigantesque infrastructure dévoilée grâce à un teasing vidéo sur les réseaux sociaux.

À quoi sert-il exactement ?

Avec l’AI RSC, Meta qui travaille déjà sur des outils d’immersion dans la réalité virtuelle depuis plusieurs années, ferait une plus grande percée dans ce domaine fréquenté pour l’heure par quelques rares initiés. En raison des coûts encore rédhibitoires des casques et autres lunettes.

L’ordinateur supercalculateur doit notamment servir de relais à d’autres moteurs d’intelligence artificielle plus modestes, en leur fournissant des outils de traitement efficace concernant les images, les langues, etc. Autant d’aptitudes indispensables dans la construction du métavers, le nouveau Graal de Meta et la tech en général.

C’est quoi le métavers ?

Présenté comme la prochaine révolution d’internet, le métavers est ce monde virtuel parallèle au monde réel dans lequel toutes les activités humaines seraient possibles. L’IA RSC tombe donc à point nommé. D’autant que la machine pourra compter sur l’exploitation des milliards de données des utilisateurs de Meta à travers le monde pour ses besoins.

Vous faites le buzz !

Rokhya Chidid

Author

Rokhya Chidid

Up Next

Related Posts