Cryptomonnaie : Facebook Coin lancé le 18 juin prochain

 

Facebook Coin, la cryptomonnaie du réseau social américain, pourrait être lancé le 18 avril prochain, à en croire Laura McCracken, une dirigeante de l’entreprise. Cette devise virtuelle sera indexée sur plusieurs monnaies pour éviter les fluctuations et devra être disponible dans des distributeurs automatiques.

une alternative stable aux monnaies locales volatiles

Selon plusieurs sources crédibles, la cryptomonnaie de Facebook pourrait être mis en service dès le 18 juin prochain. L’information a été confirmée par Laura McCracken, qui dirige les services financiers et les partenariats pour les paiements de Facebook pour l’Europe du Nord. La dirigeante a ajouté que Facebook publiera à cette date (le 18 juin) un livre blanc détaillant le fonctionnement de sa cryptomonnaie, baptisée Facebook Coin. Elle a également précisé que la devise virtuelle serait liée à plusieurs devises plutôt que le dollar seul, afin d’éviter les fluctuations.

En outre, la cryptomonnaie est prévue pour être utilisée partout dans le monde, sans frais, via Messenger et WhatsApp, les applications de Facebook avec Instagram. L’entreprise de Mark Zuckerberg compte également en faire une large promotion dans les pays en voie de développement, notamment en Afrique, où cette devise virtuelle pourrait constituer une alternative stable aux monnaies locales volatiles.

Un partenariat avec les marchands locaux

Facebook envisage aussi mettre en service Facebook Coin dans le monde physique, en installant des sortes de distributeurs automatiques. Ces machines permettront d’échanger des devises contre des jetons de sa cryptomonnaie. Parallèlement, le réseau social américain prévoit des bonus à l’inscription, en partenariat avec des marchands qui accepteront cette nouvelle monnaie.

De futurs concurrents de PayPal et pas que

Le but de Facebook Coin, comme de toutes les monnaies virtuelles comme celle de Telegram ou Signal, c’est de faciliter des transferts d’argent ou des paiements directement depuis les messageries comme WhatsApp ou Messenger. Le principe sera à peu près le même que celui de PayPal, la référence des paiements électroniques. L’opération se fera ainsi de manière instantanée et sans être gênés par les frontières nationales.

Annoncées comme l’avenir des finances, les monnaies virtuelles seront incontestablement des concurrents de taille des banques, qui n’offrent toujours pas de bonne couverture dans les régions les plus défavorisées du monde.

 

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts