Coronavirus : les restaurants restent ouverts en zone d’alerte maximale avec un protocole renforcé

 

Suivant l’avis du Haut Conseil de la Santé publique, le gouvernement a finalement accepté dimanche soir que tous les restaurants restent ouverts, y compris en zones d’alerte maximale comme c’est le cas à Paris et en petite couronne.

Enlever le masque uniquement quand on mange

S’alignant sur l’avis du Haut Conseil de la Santé publique, Matignon a annoncé dimanche soir, que les restaurants pourront rester ouverts en zone d’alerte maximale, comme à Paris et dans la petite couronne. Mais, pour pouvoir rester ouverts, ces établissements vont devoir appliquer un protocole sanitaire renforcé qui restera valable au moins jusqu’au 19 octobre. En premier lieu, les propriétaires ont l’obligation d’inscrire sur un écriteau la capacité totale d’accueil de leur restaurant, afin de faciliter d’éventuels contrôles. Ils veilleront à ce que chaque groupe de clients qui arrivent dans leurs établissements n’excède pas six personnes (enfants compris), contre dix actuellement. Et il est recommandé de réserver pour éviter les attroupements à l’entrée.

Aussi, les clients entreront avec leur masque et le garderont jusqu’à leurs sièges, comme c’était déjà le cas. Mais ils devront dorénavant le conserver à table, sauf évidemment pour manger leur repas. Chaque chaise se trouvera au minimum à un mètre de distance de l’autre. Quant au personnel du restaurant, il prendra soin de garder le masque en permanence, en salle ou dans les cuisines. En outre, au moment de payer, le serveur viendra à la table et encaissera directement le montant de l’addition. Cela évitera aux clients de se déplacer dans l’enceinte de l’établissement.

Il faudra prendre le contact des clients

Par ailleurs, le restaurateur doit mettre à disposition du gel hydroalcoolique sur toutes les tables et non plus seulement à l’intérieur de l’établissement. Il doit surtout demander aux clients de laisser noms, adresses mail et coordonnées téléphoniques pour pouvoir être prévenus par l’Assurance maladie en cas de contamination au Covid-19 chez un consommateur ou un serveur de l’établissement. Enfin, le préfet de police de Paris Didier Lallement a indiqué que les établissements pourront fermer aux « horaires habituels » au lieu de 22 h comme initialement annoncé.

D’autres grandes villes, comme Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne, où la situation sanitaire reste inquiétante, pourraient prochainement basculer en zone alerte maximale.

 

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts