Coronavirus : la Mauritanie en passe d’éradiquer la pandémie

 

Dans son bulletin quotidien du 18 avril, le ministère mauritanien de la Santé a déclaré que le dernier patient atteint du Coronavirus est désormais négatif. « La Mauritanie ne compte plus de cas positifs suivis du coronavirus», précise pour sa part l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI). 

Le seul décès lié au Covid-19 remonte au 30 mars dernier

La Mauritanie serait-elle en passe d’éradiquer le coronavirus sur son territoire ? Alors que l’Afrique est toujours moins touchée malgré les prédictions alarmistes des experts de la santé, dont ceux de l’OMS, le pays de Mohamed Ghazouani dit ne plus compter de cas positif actif. « La Mauritanie ne compte plus de cas positifs suivis du coronavirus », a indiqué l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI), le vendredi 17 avril 2020. « Le cumul de 7 cas confirmés (4 femmes et 3 hommes) a été déclaré depuis l’annonce de la maladie », a fait savoir un bulletin quotidien du ministère mauritanien de la Santé, ajoutant qu’il y a eu la guérison de six cas et un décès.

En outre, les autorités sanitaires mauritaniennes ont recensé 752 personnes confinées sur l’ensemble du territoire national. Le dernier cas enregistré remonte au 9 avril 2020. Sur la journée du 18 avril, elles ont effectué des prélèvements sur 33 personnes en quarantaine à Nouakchott. Le premier cas confirmé de COVID-19, dans ce pays d’Afrique du nord-ouest, a été signalé le 13 mars dernier en Mauritanie, alors que le seul décès lié au Covid-19 remonte au 30 mars dernier.

La Mauritanie a pris des décisions justes

Malgré ces bonnes nouvelles, les autorités mauritaniennes continuent à maintenir « une stricte mobilisation » de tous les secteurs pour prévenir la pandémie de Covid-19. Le gouvernement continue notamment d’instaurer un couvre-feu de 18h00 à 06h00 et d’interdire la circulation des personnes entre les provinces. Il a également décidé d’interdire tout rassemblement et fermer les lieux de publics, dont des restaurants et cafés. Le président Mohamed Ghazouani a en outre mis en place une aide alimentaire pour les foyers les plus touchés par la pandémie du coronavirus.

Fin mars, le successeur de Mohamed Ould Abdel Aziz avait lancé la création d’un fonds national de solidarité sociale contre la pandémie du coronavirus et ses conséquences. Certains puissants hommes d’affaires du pays, comme Mohamed Ould Bouamatou, ont apporté leurs précieuses contributions. Le philanthrope mauritanien a décaissé un milliard d’Ouguiyas (2,6 millions de dollars) pour cette initiative.

L’Afrique s’en sort bien pour l’instant

Comme la Mauritanie, l’Afrique subsaharienne est largement moins impactée que le reste du monde par le coronavirus. En dépit des prédictions presqu’apocalyptiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le continent, pourtant très pauvre, n’enregistrait que 4 770 cas de Covid-19 cette semaine, pour 112 morts et 1 334 guéris. Avec 834 cas confirmés, 9 mort et 99 guéris, le Ghana arrive en tête des pays les plus touchés, suivi de la Côte d’Ivoire avec 801 cas, 8 décès et 239 guéris. A l’autre bout de l’échelle figurent le Bénin (35 cas confirmés, 1 mort et 18 guéris), la Sierra Leone (30 cas confirmés), la Gambie (9 cas confirmés, 1 mort et 2 guéris) et la Mauritanie (7 cas confirmés, 1 mort et 6 guéris).

Vous faites le buzz !

Sarah Kadoh

Author

Sarah Kadoh

Up Next

Related Posts