Amazon convoite MGM

Le leader de la vente en ligne voudrait racheter l’emblématique studio hollywoodien pour neuf milliards de dollars. C’est une nouvelle illustration de la concurrence féroce en cours entre les différents acteurs du streaming.

La bataille fait rage dans le milieu de la diffusion de la vidéo à la demande. Et la moindre occasion est saisie par chaque pour distancer son concurrent. Amazon en donne la preuve avec Amazon Prime Video. La firme de Seattle ne ménage pas les efforts dans le but d’étoffer son service de streaming, ainsi que le prouve sa tentative de racheter Metro Goldwyn Mayer (MGM). Selon les informations de la presse américaine, le géant du commerce électronique aurait proposé la somme neuf milliards de dollars au studio californien dans le but de l’acquérir. Ce dernier en difficulté financière depuis quelques années a vu sa situation s’empirer à l’aune de la crise du Coronavirus, fatale pour les professionnels du cinéma. Après plusieurs changements de propriétaires ces dernières années, la société est donc officiellement en vente depuis fin 2020.

L’ogre Amazon

Les négociations entamées depuis plusieurs semaines sont toujours en cours, croit savoir la presse outre-Atlantique. Elles pourraient même ne pas aboutir, selon la même source. Mais ces tractations constituent une nouvelle étape de la volonté d’expansion à grande vitesse d’Amazon. Du e-commerce, l’entreprise a embrassé ces dernières années bien des domaines à travers le monde, allant du clouding à l’agroalimentaire sans oublier le diversement. Ce secteur représenté par Amazon Prime Video semble d’ailleurs être au cœur de la stratégie d’élargissement de l’empire de Jeff Bezos depuis un moment. En effet, le richissime homme d’affaires ne lésine pas sur les moyens pour étoffer l’offre de sa plateforme de streaming. Pour preuve, le budget consacré par Amazon à la réalisation de contenus propres et à l’acquisition des droits de diffusion va crescendo. De 1,3 milliard de dollars en 2014, il dépasse aujourd’hui les 6 milliards annuels.

Rude concurrence

En rachetant MGM, le géant du e-commerce s’offre la possibilité de disposer d’un catalogue volumineux de productions parmi les plus légendaires. Le studio basé à Beverly Hills compte en effet plus de 4 000 films dont : Rocky et la franchise James Bond, entre autres. Le dernier James Bond est d’ailleurs attendu pour cette année. Ce sont autant d’œuvres qui devraient permettre à Amazon Prime Video qui lorgne aussi le marché de la diffusion des événements sportifs dans de nombreux pays, de contrer la dynamique de Netflix et Disney+, ses principaux concurrents.

Vous faites le buzz !

Rokhya Chidid

Author

Rokhya Chidid

Up Next

Related Posts