Côte d’Ivoire : Le groupe Piriou rachète la société Marine Industrie Service (MIS) installée à Abidjan

 

Le groupe Piriou, basé à Concarneau (Finistère), a annoncé ce mardi 23 avril, avoir racheté Marine Industrie Service (MIS), installée à Abidjan. Cette opération s’inscrit dans le cadre du développement à l’international de l’industriel français qui avait annoncé en mars dernier, sa volonté de s’implanter dans dix nouveaux pays sur une période de cinq ans.

Marine Industrie Service devient Piriou Côte d’Ivoire

Déjà présent au Vietnam, au Nigeria, en Algérie, au Sénégal, au Maroc et à La Réunion, Piriou naval services ajoute la Côte d’Ivoire à son réseau international. Ce mardi, l’industriel français a annoncé, via un communiqué, le rachat de Marine Industrie Service (MIS), installée à Abidjan, et qui portera désormais le nom de Piriou Côte d’Ivoire. L’entreprise concarnoise réalise ainsi le premier volet d’un souhait émis en 2017, puis réitéré en début mars 2019 par Vincent Faujour, le directeur général de Piriou. Il avait déclaré que son groupe envisageait de s’implanter « dans dix nouveaux pays dans les cinq ans à venir ». La Côte d’Ivoire ouvre le bal avec le rachat de la Marine Industrie Service (MIS), installée dans l’enceinte du port autonome d’Abidjan, au cœur du port de pêche, sur 2 000 m² d’ateliers. Créée en 1991, cette société détenue par un Français offre ses services dans l’entretien et la réparation navale, ainsi que dans la maintenance industrielle, pour une clientèle active dans la pêche, le pétrole et la logistique.

« MIS mérite des investissements de croissance »

Pour Pirou naval services, le rachat de MIS permettra de renforcer sa présence en Afrique de l’ouest et cimenter davantage les liens avec ses clients historiques. « Piriou se donne les moyens d’étendre son réseau international de service à ses clients armateurs. La création de Piriou Côte d’Ivoire renforce notre positionnement en Afrique de l’Ouest. Cette nouvelle implantation nous permet de renforcer nos liens avec nos clients historiques tels que Saupiquet, Boluda, CFTO, Bourbon… et de développer nos relations avec des sociétés ivoiriennes telles que Ires, Foxtrot, Sonaco, Iris Group » a indiqué Vincent Faujour. Il s’est dit également heureux de compter « sur Bruno et Clotilde Villers, au travers du rachat de MIS, société d’excellente réputation et qui mérite des investissements de croissance. ».

Bruno Villers, patron de MIS, a fait part de sa disponibilité pour cette nouvelle aventure avec Piriou. « Je suis fier de céder MIS, société créée par mon père et que j’ai reprise en 2006, au groupe Piriou. Nous partageons les valeurs d’engagement, de qualité et de service qui assureront le succès de Piriou Côte d’Ivoire. J’y reste engagé au service de mes clients, de mes salariés et de mes partenaires. », a-t-il commenté.

Deux nouvelles nominations opérées

Piriou a déjà effectué deux nominations au sein de sa nouvelle représentation. L’industriel français a choisi Bruno Villers, précédemment gérant de Marine Industrie Service (MIS), au poste de président du conseil d’administration de Piriou Côte d’Ivoire ; et Jérôme Tinard, auparavant directeur adjoint au développement de Piriou, au poste de directeur général de la société.

 

Vous faites le buzz !

Tim Q

Author

Tim Q

Up Next

Related Posts