WhatsApp du transport aérien, prêt sans remboursement pour mariage à vie, suppression de frais de douane… L’actu biz du vendredi 18 décembre

#Biz24 : Toute l’actualité marquante du business de ces dernières 24h

Un WhatsApp du transport aérien

Un PNR européen (Passenger Name Record) devrait prochainement devenir obligatoire. Ce fichier de passagers aériens apparait pourtant compliqué à mettre à jour rapidement mais la start-up française Deolan détient peut-être la solution miracle. Challenges nous révèle en effet qu’elle propose « un système de communication intuitif, type WhatsApp du transport aérien, et des outils pour connecter les systèmes d’information entre eux. ». Deolan permet de « remonter les informations passagers de n’importe quelle compagnie aérienne en temps réel », déclare Yves Tuet, fondateur de la start-up. Une bonne nouvelle pour la sécurité des transports aériens.

Un prêt sans remboursement sous condition

SwanLuv est une start-up américaine atypique. Lancée dans moins de deux mois, elle va proposer des prêts pouvant aller jusqu’à 10 000 dollars pour que les couples puissent célébrer leur mariage. Le Figaro nous informe toutefois que le prêt se transformerait en don pour les unions à vie. Les deux entrepreneurs à la tête de cette jeune pousse implantée à Seattle ne sont heureusement pas fous. En cas de divorce, les couples devront non seulement rembourser leur prêt mais payer les intérêts associés. Un marché plutôt rentable quand on observe l’évolution du taux de divorce depuis dix ans. Les premiers prêts devraient être effectués dès février prochain.

Des Google Glass modifiées pour enfants autistes

C’est la géniale invention d’une start-up américaine baptisée Brain Power. Industrie & Technologies nous rapporte en effet que le fondateur de la jeune pousse, le professeur Ned T Sahin, chercheur spécialisé dans les neurosciences, a souhaité modifier les Google Glass pour permettre aux enfants autistes d’établir un contact visuel, habituellement difficile, mais aussi de les aider à prévenir l’arrivée d’une crise. Une campagne de financement participatif va prochainement être lancée sur Kickstarter. Pour l’heure, le gadget a été testé par 200 enfants environ et des essais cliniques sont prévus dès 2016 en partenariat avec différentes universités et le Massachusetts General Hospital de Boston.

L’OMC supprime les frais de douane de 201 produits

Très bonne nouvelle annoncée par Next Inpact. L’Organisation Mondiale du Commerce vient de sceller un accord historique sur « 201 produits de technologie de l’information » entre 2016 et 2023. Dans la liste, on retrouve les écrans tactiles, certains produits médicaux ou encore les systèmes de navigation GPS. Roberto Azevêdo, directeur général de l’OMC, estime que cet accord serait bénéfique pour la productivité, favoriserait la croissance du PIB à l’échelle mondiale et les emplois, mais permettrait aussi de réduire les prix.

L’Internet des Objets, un marché d’avenir facilité par une start-up

Connecter les objets à internet et collecter des données de façon sécurisée via une application ne peuvent se faire qu’en passant par une plateforme IoT. C’est justement ce que propose la start-up Atomation implantée à Tel-Aviv, et tout cela d’une manière simplifiée. Il suffit de créer son compte, de renseigner les informations sur son entreprise, d’opter pour les fonctionnalités de l’application mises à sa disposition par les développeurs de la plateforme, de choisir l’appareil cible et en un claquement de doigts on reçoit un code unique. Basée sur le cloud, cette solution connait un succès grandissant et a reçu une aide de 400 000 dollars du gouvernement d’Israël. Une levée de fonds est également sur le point d’être bouclée.

Des batteries qui ménagent les smartphones

D’après FrAndroid, de nouvelles batteries Lithium-soufre vont remplacer la poussiéreuse technologie Lithium-ion. Les chercheurs de Sony auraient toutefois une longueur d’avance par rapport aux autres. Ils annoncent en effet avoir trouvé comment accroitre considérablement le nombre de cycles de charge. Si les tests de stabilisation actuellement menés s’annoncent bons, ces batteries pourraient être commercialisées à l’horizon 2020. Elles permettraient d’augmenter de 40% l’autonomie des appareils mobiles ou de réduire de 30% la taille des batteries à capacité équivalente.

Vous faites le buzz !

mm
Up Next

Related Posts

Discussion about this post