Quand l’Elysée fête la musique…

Le 21 juin fête l’été mais aussi la musique ! Pour l’occasion, de nombreuses soirées musicales ont été proposées jeudi dernier, dans des lieux parfois inhabituels. Pour marquer le coup, l’Elysée a ouvert ses portes au public pour la première fois et accueilli plusieurs groupes de musique électronique. Mais le ton est monté du côté de certains politiques, visiblement outrés… 

Une ambiance inhabituelle

Pour la première fois, l’Elysée a ouvert ses portes au public. Une initiative du jeune président Emmanuel Macron, qui se veut proche des Français. Il a notamment accueilli des artistes branchés de la scène électro française. « Si Kavinsky et Busy P, stars de cette « French touch » musicale, étaient annoncés comme les têtes d’affiche de ce concert très largement improvisé, le DJ Kiddy Smile leur a volé la vedette en arborant un t-shirt militant où était écrit « Fils d’immigré, noir et pédé », contre la loi Asile immigration », précise le site HuffingtonPost.

« Une insulte au cœur de la France »

Si le show a fait sourire les spectateurs, certains politiques souriaient jaune. Peu habituée à ces danses, Marine Lepen n’a pas hésité à réagir sur le réseau social Twitter, avec un simple « au secours », illustré de la performance des danseurs.

Le député du Vaucluse Julien Auber a également fait part de son avis… « Maintenant ça suffit ! La présidence de la République n’est pas un boite de nuit et encore moins un strip bar. Emmanuel Macron a déshonoré hier sa fonction en hébergeant un spectacle complètement déplacé. J’ai honte pour lui« , s’est-il ainsi exprimé.

Le président Macron ainsi que sa femme Brigitte semblent quant à eux, avoir apprécié le spectacle, en dénote une photo partagée sur le compte Twitter d’Emmanuel Macron.

 

Vous faites le buzz !

lebuzzdubiz

Author

lebuzzdubiz

Up Next

Related Posts