Pénicaud demande aux entreprises d’augmenter les salaires

Alors que la journée de demain s’annonce particulièrement agitée, la ministre du Travail en appel à l’aide aux entreprises. Dans un pays de plus en plus tendu et sous tension, les annonces du gouvernement n’ont en rien calmé la situation malgré la fin de la hausse des taxes sur les carburants.

Demain 80 000 forces de l’ordre seront déployées sur l’ensemble du territoire. Une douzaine de véhicules blindés ont également été prévus pour les manifestations parisiennes depuis le camp militaire de Satory. Dans ce climat, Muriel Pénicaud a déclaré que « tout le monde doit faire sa part » devant « l’urgence sociale absolue ».

Alors que la revendication d’une augmentation du SMIC de 200 euros net est de plus en plus présente, la ministre a décidé de balayer une telle réforme. « On ne va pas imposer par la loi une augmentation générale des salaires, ça n’a pas de sens, on détruirait de la compétitivité et de l’emploi », a-t-elle déclaré. Elle repousse ainsi toute augmentation dans le public.

Elle affirme qu’il est de la responsabilité des entreprises de permettre ces augmentations : « Mais en revanche, ça va être le moment des négociations salariales, la loi Pacte va permettre d’augmenter aussi l’intéressement et la participation, la loi Avenir professionnel permet d’augmenter les salaires des femmes – enfin ! – pour que les femmes gagnent autant que les hommes à poste égal ».

Selon madame Pénicaud, « on est d’abord en urgence sociale absolue, donc en urgence économique ». « Que les grandes entreprises montrent l’exemple – et il y en a beaucoup qui sont prêtes à le faire, qui le disent. Et il y a des branches qui ont fait l’accompagnement des salaires ces dernières années, d’autres moins. Je sais qu’elles sont prêtes à le faire, il faut le faire », a-t-elle affirmé.

 

Vous faites le buzz !

lebuzzdubiz

Author

lebuzzdubiz

Up Next

Related Posts