Nouvelles tendances et innovations dans le secteur du X

On pourrait penser que le marché du X mondial est en récession notamment à cause de l’explosion de la diffusion des contenus gratuits en ligne. Il n’en n’est rien…

Il semblerait même que l’évolution du marché du X suive la même tendance que l’économie traditionnelle mondiale. Les nouveaux produits adoptent de nouveaux formats et les nouveaux pays consommateurs sont ceux en voie de développement.

Gratuité et qualité ne font pas bon ménage

Les créateurs de contenus pour adultes ont cru leur dernière heure venue avec l’avènement de sites proposant des photos et vidéos gratuites sur internet. Le modèle économique étant assuré par la promotion de sites web payants et de vente d’accessoires à forte connotation sexuelle. Il semblerait que cette tendance s’infléchisse. Les consommateurs sont blasés par ces déluges d’étreintes gratuites, il restent sur leur faim. Désormais les appétits devront être comblés par des produits de qualité exprimés dans des formats originaux. Cette tendance est d’autant plus accentuée que la pornographie est désormais à la portée de toutes et tous et qu’elle n’est plus directement considérée comme une perversion.

Les nouvelles technologies du plaisir

Réalité virtuelle ou augmentée, vidéos 3D et en haute résolution sont les nouvelles mamelles du X. C’est bien connu l’excès de plaisir en appelle d’avantage. Les formats traditionnels, photo et vidéo, sont aujourd’hui obsolètes. La HD, haute définition, est le plus petit commun dénominateur des contenus pornos. La performance d’affichage des ordinateurs ainsi que les hauts débits actuels d’internet autorisent tout à fait cette qualité. Mais il faut aller encore plus loin. En attendant l’odorama, l’immersion sensuelle devient la règle. La caméra devient subjective et monsieur et madame tout le monde peuvent se mettre dans la peau d’un acteur de X. Déjà arrivent de nouvelles technologies immersives appliquées aux divertissements pornographiques. La réalité virtuelle permet de s’isoler dans un empire des sens à 360 degrés. Les techniques de réalité augmentée feront dès demain se mélanger cette virtualité et notre environnement bien réel. Il faut aussi compter sur l’explosion du marché du porno sur les téléphones portables.

Nouveau X : les pays du Sud émergent

Comme pour l’économie traditionnelle, l’avenir du X viendra probablement du Sud. Les Africains, jusque là limités à la consommation de produits pornographiques venus des pays dits développés, voient leurs marchés nationaux s’ouvrir et leurs productions se développer. Il est bien loin le temps où l’on se procurait presque en cachette des vidéos de blancs tous nus pour s’en moquer… La pornographie africaine est en pleine révolution et cela ne fait que commencer. Les marchés sont immenses et prometteurs, et les sujets à traiter encore peu explorés et presque sans limites. Il est d’ailleurs à noter que le marché du X devient un facteur de développement voire d’enrichissement sur le continent noir. Loin des tabous occidentaux, les jeunes Africains plus débrouillards et dégourdis que jamais n’hésitent plus à se lancer dans le X de la même manière qu’ils ont pu auparavant créer des cyber-cafés ou réparer des scooters avec les moyens du bord. Marché du X et système D…

Dans d’autres pays on assiste à l’apparition de tendances pornographiques qui sont parfaitement en phase avec leurs réalités sociologiques. Au Japon, par exemple, le vieillissement de la population a fait nettement avancer l’âge des stars du X de l’archipel. Les consommateurs plus âgés réclament désormais des héros sexuels de leurs âges, auxquels ils peuvent s’identifier. Comme pour tout type d’offre sur un marché libre, l’avenir du porno sera déterminé par ses capacités d’adaptation aux désirs de ses consommateurs.

Vous faites le buzz !

lebuzzdubiz

Author

lebuzzdubiz

Up Next

Related Posts

Discussion about this post