Nouvelle saisie du CSA

Le gouvernement a-t-il confondu devoir d’information de l’Etat et propagande politique pour les élections européennes ? C’est ce que déclarent une bonne partie des opposants à Macron à propos d’un récent clip sur l’Europe diffusé sur internet qui voient dans ce fameux clip un appel au vote pour la majorité lors des élections européennes de 2019.

L’Italien Matteo Salvini et le Hongrois Viktor Orban sont présentés dans ce clip comme des repoussoirs et comme des non-solutions aux problématiques que rencontrent l’Union Européenne. Les thèmes de ce clip sont : « Immigration : maîtriser ou subir ? », « climat : agir ou ignorer ? », « emploi : partenaires ou concurrents ? », « Europe : union ou division ? ». Ce clip aurait déjà été visionné plus d’un million de fois.

Se succèdent des images de migrants rescapés des eaux, de femmes affaiblis et de catastrophes naturelles. Enfin des images du ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini et du premier ministre hongrois Viktor Orban, les deux d’extrême-droite, acclamés par de grandes foules viennent imposer une autre Europe aux spectateurs. « En mai 2019, l’Europe changera, à vous de décider dans quel sens », envahit l’écran à la fin du clip. C’est ce qui gêne les opposants, l’impossibilité d’une autre voie européenne entre l’extrême-droite et les « progressistes ».

Selon Mehdi Ouraoui, le porte-parole du mouvement “Génération.s” fondé par Benoit Hamon, : « En réalité, ces clips sont des vidéos partisanes de La République En Marche financées sur fonds publics. Leur contenu totalement orienté (…) n’a aucun rapport avec une incitation à la citoyenneté ». Il confirme également que son organisation va saisir le CSA (autorité supérieure de l’audiovisuel) et la Commission nationale des comptes de campagne.

Vous faites le buzz !

lebuzzdubiz

Author

lebuzzdubiz

Up Next

Related Posts