Les glaces au chocolat résisteront-elles au réchauffement climatique ?

La semaine dernière, tout le petit monde du web est resté abasourdi par l’improbable déclaration de Ben & Jerry’s : les glaces au chocolat, c’est fini. Et la cause en serait le réchauffement climatique… Engagement radical, ou coup de com’ phénoménal ?

Les indignés du chocolat

L’annonce était inscrite noir sur blanc sur le site du célèbre glacier américain : « Suppression des crèmes glacées Ben & Jerry’s au chocolat ». Et de déclarer presque trop solennellement : « Parce que la dégradation du climat a aussi des conséquences sur le chocolat, la nouvelle que nous allons vous faire risque de laisser plus d’un gourmand sur le carreau. L’augmentation de la température nous mène la vie dure et plus il fera chaud, moins il y aura de cacao. Ciao les chunks, adieu les cores, bye bye le brownie, Au-revoir Cookie Dough… »

Un message diffusé par la marque sur sa page facebook a alors enflammé les réseaux sociaux, et fait s’indigner tous les gourmands et amateurs de chocolat. Un buzz phénoménal qui introduisait indirectement le véritable but de l’annonce : faire signer une pétition lancée par l’ONG Avaaz en vue de la Cop21.

Votre mission si vous l’acceptez : sauver le chocolat

Le scénario catastrophe de la disparition du chocolat n’est à ce jour qu’une fiction. Et Ben & Jerry’s n’a agité cette menace que pour mieux rediriger ses fans vers la pétition. Mais voilà que le glacier vient de démentir son intention de supprimer ses meilleurs parfums. La direction de la marque a affirmé à jeanmarcmorandini.com : « Les parfums mythiques de Ben & Jerry’s ne vont pas disparaître… enfin, pour l’instant… » Et a précisé que « c’était un clin d’oeil par rapport à notre engagement en faveur du climat et de l’environnement. »

Contrairement aux informations qui circulent depuis quelques jours, Ben & Jerry’s ne compte donc pas arrêter la commercialisation de l’ensemble de ses crèmes glacées au chocolat. Gagner des signatures pour une pétition, mais ne pas perdre de clients.

Plus il fera chaud, moins il y aura de cacao

Ben & Jerry’s dément la rumeur, mais ne renie pas pour autant ses engagements. « L’engagement de Ben & Jerry’s en faveur du climat et de l’environnement est très important, a déclaré la direction de la marque. Ben & jerry’s alerte ses fans sur les dangers du dérèglement climatique car la dégradation du climat a aussi un impact sur le chocolat ! C’est pourquoi la marque invite ses fans à signer la pétition lancée en partenariat avec Avaaz sur www.benjerry.fr/climat car aujourd’hui tout cela semble relever du domaine de la fiction mais pour combien de temps ? L’échéance approche plus que prévue et si on ne fait rien, la banquise aura fondu et nos glaces seront foutues ! » Et d’ajouter avec humour : « Pas de climat ? Pas de chocolat ! »

Depuis ses débuts il y a 37 ans, Ben & Jerry’s s’est engagé sur de nombreux sujets lui tenant à cœur, allant du commerce équitable au mariage pour tous. La marque travaille elle-même sur la réduction de son impact environnemental et a pris toute une série de mesures dans ce sens : l’usine européenne de production Ben & Jerry’s est équipée d’un biodigesteur permettant de réduire les déchets organiques tout en obtenant de l’énergie sous forme de biogaz, l’approvisionnement en lait et crème se fait dans les fermes voisines de l’usine pour limiter les transports, et l’usine utilise un congélateur plus propre, refroidissant la crème glacée à l’aide d’hydrocarbures écologiques.

Reconnaissons donc à Ben & Jerry’s une certaine cohérence dans leur engagement, tout en maîtrisant parfaitement les ficelles du marketing et de la communication. La marque fait d’ailleurs preuve d’un grand sens de la formule : « Pas de climat, pas de chocolat », « si c’est fondu, c’est foutu », etc. Et leur clip « Joignez-vous au Mouvement pour le Climat » est un délice pour les yeux – même s’il fera souffrir tous les gourmands en montrant des litres de glaces en train de fondre lentement sans personne pour les lécher

Vous faites le buzz !

mm

Author

Le Buzz du Biz

Toute l'actualité du business, des startups et des entrepreneurs

Up Next

Related Posts

Discussion about this post