Plus dure sera la chute… La première cause de décès accidentels chez les personnes âgées

Savez-vous quelle est la première cause de décès accidentels chez les personnes de plus de 65 ans ? Ce sont les chutes. Chaque année, environ 9000 personnes âgées meurent des suites d’une chute malencontreuse, par exemple après avoir dérapé sur un sol glissant. Sur les 20.000 décès suite à un accident de la vie courante dénombrés en moyenne chaque année, les chutes mortelles de personnes âgées représentent donc près des deux tiers.

Il est pourtant facile de prévenir efficacement ces accidents domestiques, en plaçant par exemple un anti-dérapant aux endroits clés de son habitation : dans la douche, sur un carrelage trop glissant, ou ensore sur les marches trop lisses d’un escalier… De nombreuses marques proposent des solutions adaptées à toutes les situations, souvent sur-mesure, à placer soi-même ou avec l’aide d’un professionnel. Par exemple, la société heskins, créée en 1997, s’est positionnée en une vingtaine d’année comme spécialiste de référence de la bande antidérapante et du carrelage antidérapant.

D’autres sociétés s’occupent exclusivement de la sécurisation des sols industriels. Des surfaces antidérapantes telles que certaines résines abrasives ou des caillebotis antiglisse sont principalement utilisés sur les postes de travail dans les usines, afin d’assurer une prévention et une protection des accidents dus aux chutes ou aux glissades. Lorsque le risque professionnel est avéré, c’est à l’employeur d’assurer risques et primes en conséquences aux travailleurs directement exposés. C’est donc en tant qu’accident domestique que le phénomènes des chutes mortelles s’affirme comme un véritable problème de santé publique.

Chaque année, les nouveaux spots publicitaires sur la sécurité routière font énormément parler, et sont massivement diffusées à la télé et sur internet : images choc, scénario émouvant, message poignant… En 2015, ce sont 3464 personnes qui sont mortes sur les routes françaises, tous âges confondus. Les chutes sont pourtant un phénomène bien plus meurtrier, visant une tranche d’âge en particulier, sur laquelle nous pouvons directement agir.

En effet, les chutes tuent près de trois fois plus que la route (près de 9000 chutes mortelles contre un peu plus de 3000 accidents automobiles meutriers), et touchent majoritairement les adultes dont l’âge est supérieur à 65 ans, les plus vulnérables. Pour endiguer le phénomène, il ne s’agit pourtant pas d’une vigilance de tous les instants (comme lorsque nous prenons le volant), mais de prendre au moins une première fois la décision d’installer des dispositifs anti-dérapants dans les endroits les plus dangereux d’une maison ou d’un appartement. Pourtant, il y a peu d’information et de prévention dans ce domaine… Peut-être en raison de son caractère moins « spectaculaire ».

C’est à chacun de nous de prendre ses responsabilités, en fonction de la société que nous voulons. Prendre conscience du véritable enjeu de santé publique que représente les chutes mortelles est déjà un premier pas. Agir est tout aussi simple : vérifiez les dispositifs installés chez les personnes âgées que vous connaissez, et renseignez-vous sur les solutions de sécurisation des surfaces. Surtout : parlez-en autour de vous !

Vous faites le buzz !

mm

Author

Le Buzz du Biz

Toute l'actualité du business, des startups et des entrepreneurs

Up Next

Related Posts