Crise au Burkina, biz du funéraire, retraités français… L’actu biz du samedi 31 octobre

#Biz24 : toute l’actualité marquante du business de ces dernières 24h

Le gouvernement français au secours des retraités modestes

Alors qu’une centaine de députés socialistes avaient attiré l’attention du gouvernement lundi sur le fait que la hausse des impôts locaux affectait certains retraités modestes alors qu’ils en étaient exonérés, Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget, a affirmé dans un entretien paru dans le JDD que les retraités ayant « déjà payé ces impôts en 2015 seront remboursées sans démarche particulière ».

Le business du funéraire ne connaît pas la baisse

Alors que dans de nombreux secteurs la crise économique oblige depuis plusieurs années à serrer les dents, le marché des cérémonies funèbres se porte quant à lui en très grande forme. En effet, avec environ 550.000 décès par an en France, ce business génère plus de 2 milliards d’euros de chiffres d’affaires par an, avec des dépenses par enterrement qui varient entre 1.500 et 7.000 euros.

L’économie burkinabée ébranlée par la crise politique

De l’annonce du projet de révision de la constitution par Blaise Compaoré, en 2014, jusqu’à son éviction du pouvoir par la population, puis la tentative de putsch en octobre 2015, de nombreux événements ont ébranlé la santé des finances au Burkina Faso. A commencer par le taux de croissance de 2015 qui pourrait descendre à 4%, bien en dessous des 5% prévus, ainsi qu’un montant des arriérés de paiements qui s’élève à 40 milliards de Francs CFA, les Burkinabé ressentent de plus en plus un mal-être économique. Toutefois, les projections du FMI annoncent un regain dès 2016, si la situation politique s’éclaircit.

Vous faites le buzz !

lebuzzdubiz

Author

lebuzzdubiz

Up Next

Related Posts

Discussion about this post