Bonbons en or, robot-dévaseur, petits cœurs sur Twitter… L’actu biz du mercredi 4 novembre

#Biz24 : Toute l’actualité marquante du business de ces dernières 24h

Le robot « dévaseur » primé au ministère de l’économie

Selon les informations du site Ouest France, un robot dévaseur a reçu le prix Talents BGE innovation au ministère de l’économie. Son intérêt ? Pouvoir valoriser les 600 millions de m3 de sédiments extraits tous les ans dans les ports. Son concepteur, Philippe Pétard, et son invention seront présents à la COP21.

Twitter concurrence Facebook avec ses petits cœurs

L’information vient d’être annoncée sur le blog de Twitter : la petite étoile figurant en dessous de tous les messages va laisser sa place à un petit cœur. Le réseau social en profite également pour changer le nom, passant ainsi de « favori » à « like ». D’après Libération, Twitter aurait expliqué que « vous pouvez aimer tout un tas de choses, mais tout ne peut pas être votre ‘favori’… »

Des bonbons en or

L’éditeur américain de jeux vidéo Activision vient d’acheter King, le créateur du célèbre jeu Candy Crush, pour la somme de 5,9 milliards de dollars. Le studio irlandais est satisfait : ses bonbons lui ont rapporté une petite fortune. Selon France24, le géant américain y gagne une place particulièrement rentable sur la plateforme mobile.

Ryanair s’envole plus haut que prévu

Reteurs rapporte que les prévisions de la compagnie aérienne irlandaise low-cost sont plus qu’optimistes. Relevant sa prévision de trafic à plus de 1 million de passagers supplémentaires (soit 105 millions), Ryanair s’attend également à un résultat plus haut que prévu (de l’ordre de 1,225 milliard d’euros). Entre avril et septembre 2015, elle aurait empoché plus d’un milliard d’euros de bénéfices soit une hausse de 37%.

Le gaz ne s’enflammera pas cette fois

Une bonne nouvelle est véhiculée par Le Figaro : les tarifs du gaz appliqués par Engie vont baisser une première fois de 1,25% au 1er décembre puis une seconde fois au 1er janvier 2016 (de moins de 1%). 7 millions de foyers sont concernés.

H&M s’investit pour les droits de ses ouvriers asiatiques

H&M, géant du prêt-à-porter suédois a promis des « garanties sociales » à 1,6 millions d’ouvriers répartis sur environ 1900 usines en particulier au Bangladesh et au Cambodge. D’après Le Fiagro, le groupe avait déjà signé plusieurs accords dont un avec l’Organisation internationale du travail en 2014, dans le but d’instaurer des droits sociaux et syndicaux. Il faut dire que les conditions actuelles de travail dans les industries textiles asiatiques sont régulièrement pointées du doigt par des organisations non-gouvernementales…

Vous faites le buzz !

lebuzzdubiz

Author

lebuzzdubiz

Up Next

Related Posts

Discussion about this post